Courrier Services de santé Medavie

Services de santé Medavie croit en une vie meilleure pour les collectivités qu’elle sert.

L’équipe OSPU des Opérations d’EHS

0

Depuis plus de 10 ans, Adam Love est travailleur paramédical aux Opérations d’EHS. Il travaille au service d’ambulances terrestres à Glace Bay, en Nouvelle-Écosse.

Originaire du Nouveau-Brunswick, Adam était à la recherche d’un défi et c’est ce qu’il a trouvé au sein de l’équipe Organisation de soutien de la planification d’urgence (OSPU).

« En progressant dans notre carrière, diverses possibilités s’offrent à nous. Lorsque j’ai appris l’existence de la première équipe OSPU et compris son rôle, ça a tout de suite éveillé mon intérêt», dit Adam Love, pendant qu’il ajuste la tenue étanche d’intervention contre les produits biologiques de son collègue du Cape Breton Jason MacDonald.

Adam Love est l’un des 24 travailleurs paramédicaux qui participent à la dernière mouture du programme spécialisé OSPU, regroupant du personnel hautement qualifié qui sera appelé à intervenir dans le cadre de  diverses situations à risque élevé.

Tous les membres de l’équipe OSPU sont formés en planification préalable aux catastrophes, en sensibilisation aux risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques ainsi qu’en manipulation des matières dangereuses. Ils reçoivent également une formation pour utiliser de l’équipement spécialisé comme les véhicules tout-terrain et les remorques pour les opérations spéciales, et divers appareils de communication.

Au début décembre, les membres de l’équipe ont passé quatre jours à Debert pour y effectuer un entraînement intense. Ils ont acquis différentes compétences, comme la désincarcération dans les environnements ou les terrains difficiles, la gestion des patients violents et dangereux, ainsi que la mobilisation et le déploiement de l’équipement de la province en cas d’incident causant un grand nombre de victimes, comme un écrasement d’avion ou un accident lors d’un concert.  

« Il s’agit de la formation la plus poussée et la plus complète que nous avons suivie sur ce type de risque », mentionne Jay Walker, le responsable de l’équipe OSPU pour les Opérations d’EHS.

Les 24 membres de l’équipe, qui proviennent de toutes les régions de la Nouvelle-Écosse, d’Halifax à Yarmouth, en passant par New Glascow et Sydney, seront intégrés dans des équipes normales de services terrestres.

Après la formation, ils seront considérés comme des leaders si des incidents causant de nombreux blessés ou à haut risque se produisent dans leur région.

« De retour dans leur région, ils pourront soutenir les travailleurs paramédicaux et leur donner les bons outils logistiques pour les aider à faire leur travail », dit M. Walker.

C’est d’ailleurs cet aspect qui a incité Wanda Croft à se joindre à l’équipe. En effet, Wanda Croft, une travailleuse paramédicale chevronnée qui possède 11 ans d’expérience à Cobequid, souhaitait élargir ses compétences et jouer un rôle de leader.

« J’adore travailler sur le terrain et en ambulance, mais mon nouveau rôle comporte ses propres défis, puisque nous sommes spécialisés dans les dangers biologiques et dans le traitement d’un plus petit nombre d’appels dont le risque est plus élevé, dit-elle. Je crois que cela va m’aider à devenir une meilleure ambulancière en général. »

« Nous nous spécialisons dans ce domaine pour devenir de meilleurs leaders et mieux soutenir les travailleurs paramédicaux dans ce type de situation. » 

Jarret Baxter souhaitait intégrer l’équipe OSPU depuis sa création il y a près de 10 ans, et il a saisi sa chance lorsque l’occasion s’est présentée.

« Je crois qu’il y a beaucoup de possibilités pour les travailleurs paramédicaux d’en faire plus. Nous pouvons élargir nos compétences et travailler avec des services alliés en adoptant une approche collaborative », dit Baxter, qui travaille à la station du chemin Herring Cove.

Shaun MacLaughlin, chef de veille des opérations depuis six ans à New Glasgow, se réjouit de la possibilité de ses compétences en leadership puissent lui permettre de jouer ce nouveau rôle.

« C’est quelque chose qui m’intéressait depuis un moment », dit-il. « J’aime être responsable de l’organisation et de la préparation de l’opération afin que tout soit prêt pour ceux qui viennent faire le travail. »

Les membres de l’équipe doivent obtenir une certification annuelle et passer une évaluation de leur condition physique afin de maintenir leurs compétences.

À cet effet, deux séances de formation régionales auront lieu annuellement ainsi qu’une réunion avec toute l’équipe provinciale à Debert, pour des journées d’entraînements intenses.

« Je suis très impressionné du professionnalisme et de l’enthousiasme du groupe », dit M. Walker.

L’équipe OSPU des Opérations d’EHS (Photographie de Jay Walker, gestionnaire d’EHS, programmes provinciaux)

Comments are closed.

%d bloggers like this: