Courrier Services de santé Medavie

Services de santé Medavie croit en une vie meilleure pour les collectivités qu’elle sert.

Un organisme communautaire reçoit une seconde subvention de la Fondation Medavie pour la santé afin d’offrir un soutien aux personnes qui souffrent d’un trouble alimentaire

0

MHFEating Disorders Nova Scotia reçoit une subvention de 15 000 $ de la Fondation Medavie pour la santé afin de financer son projet Lighting the Way Forward: Eating Disorders Peer Support. Ce projet est en fait la suite de la phase 1, qui a également bénéficié d’une subvention de 15 000 $ de la Fondation, et qui a donné lieu à la création et à la prestation d’un modèle de formation pour le soutien par les pairs.

Lighting the Way Forward permet de mettre en relation des jeunes touchés par un trouble alimentaire avec des mentors qui leur offrent un soutien individuel, leur proposent des stratégies d’adaptation et les aident à comprendre qu’ils ne sont pas seuls sur la route de la guérison. Les mentors sont des personnes qui se sont entièrement remises d’un trouble alimentaire et qui ont suivi la formation de la phase 1.

La formation sur le soutien individuel par les pairs, d’une durée de 40 heures, est une première au Canada. Elle a été élaborée en consultation avec des personnes touchées, des cliniciens, des parents et des intervenants de la collectivité, et repose sur des pratiques exemplaires recensées à travers le monde. Elle est également conforme au cadre de soutien par les pairs du programme du IWK Health Centre’s Mental Health and Addictions.

Eating Disorders Nova Scotia, un programme fondamental de Self-Help Connection, fait partie des 15 organismes qui ont reçu un financement de la Fondation par l’entremise de son programme de subventions en 2015. Depuis la fin de 2011, la Fondation a remis plus de 6,4 millions de dollars dans le cadre de programmes de subventions ou de partenariat annuels ou pluriannuels, dont certains n’ont pas encore été annoncés.

Faits en bref

  • Les troubles alimentaires arrivent au troisième rang des problèmes de santé chronique chez les jeunes; parmi toutes les maladies mentales, ce sont les troubles alimentaires qui provoquent le plus de décès, soit de 18 % à 20 %.
  • Les personnes qui souhaitent bénéficier d’un soutien par les pairs ou qui veulent obtenir plus d’information à ce sujet sont invitées à communiquer avec Eating Disorders Nova Scotia à info@eatingdisordersns.ca ou en composant le 902 229-8436.

Leave a Reply

%d bloggers like this: