Courrier Services de santé Medavie

Services de santé Medavie croit en une vie meilleure pour les collectivités qu’elle sert.

Plus forts, ensemble – Célébrons la culture noire

0

Medavie s’engage à promouvoir la diversité, l’équité et l’inclusion dans toutes ses paroles et ses actions. Nous encourageons et faisons entendre diverses voix, en sachant que les points de vue variés favorisent la collaboration, l’innovation et l’excellence du service, cruciales à notre mission visant à améliorer le bien-être de la population canadienne.

Chaque année, en février, nous participons à des activités du Mois de l’histoire des Noirs afin de célébrer les multiples réalisations et apports des personnes noires à notre pays et à notre main d’œuvre. C’est également un moment propice à la réflexion sur les enjeux d’équité et d’inclusion raciale. C’est dans cet esprit que chaque semaine, tout au long du mois, nous mettrons en lumière trois personnes qui font entendre leur voix et qui contribuent à notre avancement vers une plus grande égalité, ainsi qu’à notre croissance en tant que partenaire national de solutions de santé.

Cette semaine, nous nous intéressons à Desirée Chernel, conseillère en gestion de l’invalidité à Croix Bleue Medavie.

Quelles sont les racines de votre famille? Quelles traditions culturelles ont forgé et enrichi votre vie?

Mes parents viennent de Trinité-et-Tobago. J’ai grandi à Montréal et je me souviens de l’importance qu’accordaient mes parents à la transmission, à moi, à mes frères et à mes cousins et cousines, des aspects de leur culture qui font maintenant partie de nos traditions favorites. Pour célébrer certaines fêtes, comme Noël et Pâques, le calypso et le Parang sont à la base de l’ambiance musicale. Ces deux styles de musique sont originaires de Trinité-et-Tobago. Évidemment, lors de ces fêtes, on sert aussi tous les mets trinidadiens que vous pouvez imaginer : le roti, la chèvre au curry, la queue de bœuf, le fry bake… pour n’en nommer que quelques-uns! Si vous êtes au régime, la cuisine de ma famille n’est pas pour vous!

Mes souvenirs les plus marquants, c’est de voir tout le monde danser et profiter de l’instant présent. Je chérirai ces souvenirs pour toujours et j’espère pouvoir les transmettre aussi à mes futurs enfants.

Sinon, le Toronto Caribana (Scotiabank Caribbean Carnival) est un incontournable pour avoir un petit goût de Trinité-et-Tobago en plein Toronto. Chaque année, mes amis et moi sommes impatients de participer aux festivités.

Selon vous, en quoi votre vie est-elle différente de celle de vos parents et de vos grands-parents?

J’ai eu accès à des débouchés qu’ils n’ont malheureusement pas pu avoir en grandissant à Trinité-et-Tobago ou même à leur arrivée au Canada dans les années 1970. J’ai l’impression que le monde est à ma portée grâce aux sacrifices de mes parents pour nous. Ils ont pris la décision de quitter leur chez-soi pour venir au Canada afin que leurs enfants aient une vie meilleure. Je leur en serai éternellement redevable. J’ai passé beaucoup de temps à penser à ce qu’aurait été ma vie si mes parents n’avaient pas pris cette décision. Je suis très reconnaissante de leur choix.

Qui ont été les modèles ou les mentors dans votre vie personnelle et professionnelle?

Après l’arrivée de mes parents au Canada, ils ont travaillé dans le domaine de la santé jusqu’à leur retraite. Ils auraient bien aimé que je travaille aussi dans ce domaine, mais je n’avais pas cette vocation. Quand j’ai pris la décision d’aller dans une autre voie, je n’avais aucune idée de la marche à suivre pour faire progresser ma carrière. C’est là que j’ai découvert l’importance d’avoir un mentor. J’avais besoin de quelqu’un qui pourrait me guider et m’encadrer et, surtout, qui comprendrait mon parcours. À mes yeux, mes mentors sont des anges envoyés du Ciel.

Très peu de gens dans ma famille ont travaillé en entreprise, donc je ne pouvais pas compter sur l’aide de ma famille pour cet aspect de ma vie. Mais je ne leur en tiens pas rigueur, ils me soutiennent de bien d’autres façons! Ma mère est l’une de mes sources d’inspiration. Elle a élevé mes deux frères et moi tout en cumulant plusieurs emplois et en faisant du mieux qu’elle pouvait avec ce que la vie lui avait donné. Ma mère est passée maître dans l’art de tirer le meilleur d’une situation difficile.

Quelle est l’importance de la représentation des personnes noires au travail et dans les postes de gestion?

La représentation est essentielle. Au début de ma vingtaine, j’avais l’impression que j’étais destinée à de grandes choses, mais j’étais freinée dans mes ambitions parce que je ne voyais personne qui me ressemblait dans un poste de gestion.

Il est bien plus facile de s’identifier à des personnes qui nous ressemblent et de nous imaginer à un poste semblable au leur. C’est vrai, il n’y a rien de plus stimulant que de savoir qu’on peut avoir notre carrière de rêve, mais il faut que ce soit réaliste. La diversité au sein de la direction peut avoir de grandes répercussions dans une entreprise : elle nous fait découvrir de nouveaux points de vue et des expériences différentes et offre à nos équipes un sentiment d’appartenance. On peut ainsi attirer et retenir des employés et employées de grand talent, sans compter une plus grande clientèle.

Maintenant que je progresse moi-même vers mes objectifs de gestion, j’espère pouvoir être une inspiration pour d’autres jeunes femmes et leur prouver que, oui, c’est possible. Je me bats pour les filles qui pensaient ne jamais pouvoir gagner ou être reconnues.

Pleins feux sur l’engagement communautaire de la Fondation Medavie

0

Notre mission est d’améliorer le mieux-être de la population canadienne.

Medavie, par l’entremise de la Fondation Medavie, investit dans des initiatives et des organismes communautaires qui améliorent le bien-être de la population canadienne. Découvrez les causes importantes auxquelles nous avons participé jusqu’à présent en 2023 :

  • Medavie, par le truchement de la Fondation Medavie, est heureuse d’avoir donné le coup d’envoi au Mental Health & Addictions Ignition Fund de la QEH Foundation grâce à un don de 100 000 $. Ce fonds servira à répondre aux besoins en équipement médical liés à l’expansion prochaine des services de santé mentale à l’Hôpital Queen Elizabeth de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard. Matthew Crossman, vice-président, Opérations à Services de santé Medavie, s’est rendu sur place pour remettre le don. Cliquez ici pour en savoir plus. (article en anglais)
  • Couverture médiatique de l’événement : Saltwire News (en anglais)

Plus forts, ensemble – Célébrons la culture noire

0

Chaque année, en février, nous nous joignons à tous les gens au pays qui participent aux activités du Mois de l’histoire des Noirs afin de souligner l’apport et l’héritage des personnes et des communautés noires.

Encore une fois, les célébrations de Medavie seront axées sur le thème « Plus forts, ensemble – Célébrons la culture noire », qui représente bien notre engagement à instaurer une culture respectueuse et d’appartenance dans laquelle nos équipes, nos patients et patientes, notre clientèle, nos partenaires et nos collectivités sont estimés pour ce qu’ils sont et ce qu’ils apportent.

Alors que Medavie poursuit ses efforts pour bâtir une organisation plus inclusive, le Mois de l’histoire des Noirs est l’occasion parfaite pour en apprendre plus sur les contributions et les réalisations des personnes et des communautés noires, sur leur apport continuel à l’histoire du Canada et sur les comportements que nous pouvons adopter pour devenir des personnes et une entreprise qui sont de meilleures alliées.

Profils d’employé(e)s

Cette année, les célébrations prendront notamment la forme d’une série de profils d’employé(e)s de Medavie qui témoigneront de leur vécu en tant que personnes noires au Canada et nous aideront à comprendre comment, en tant que Canadien(ne)s et collègues, nous pouvons mieux les soutenir pour renforcer l’équité et l’égalité dans notre société.  

Présentations virtuelles

L’accès équitable aux soins de santé sera le sujet principal des deux tables rondes (en français et en anglais) qui se dérouleront le 22 février. Vanessa Prosper sera notre conférencière d’honneur : cette psychologue autorisée cumule plus de 20 ans d’expérience clinique auprès d’une patientèle très variée du point de vue racial et ethnique, y compris des personnes qui ont immigré d’Haïti.

T-shirts

En soutien à la culture noire, nous offrirons encore une fois cette année des t-shirts au thème de notre campagne et ornés d’une image créée par Kyera Mapp, conceptrice médiatique. Vous pourrez acheter un t-shirt dans la Boutique Medavie (mot de passe : medavie) et tous les profits seront versés à l’artiste.

Ressources d’apprentissage

Notre centre de ressources de DEI présentera des ressources d’apprentissage qui soulignent l’importance de l’apport des personnes et des communautés noires à l’histoire et à la croissance du Canada.

Nous pouvons tous profiter de cette occasion pour acquérir de nouvelles connaissances et participer à la conversation sur un pays et un milieu de travail plus diversifiés, équitables et inclusifs.

Alors que nous entamons ces célébrations, nous sommes conscients de la nécessité de soutenir les personnes et les communautés noires dans leurs efforts constants pour renforcer l’équité et l’égalité, tout particulièrement à la lumière des événements survenus récemment.

Bernard Lord

Chef de la direction, Medavie

Nathan Burrill, Formateur/IA, Assurance de la qualité, Croix Bleue Medavie

0

Chaque jour, l’équipe de Medavie, qui compte plus de 8 000 professionnels et professionnelles, travaille à améliorer le bien-être de la population canadienne. Joignez-vous à nous alors qu’ils racontent leur histoire et illustrent comment nous remplissons notre mission et incarnons nos valeurs. Ce sont ces personnes qui font de Medavie l’entreprise qu’elle est aujourd’hui.

Cet article traite de la maladie mentale, de l’automutilation, des idées suicidaires et d’autres thèmes connexes. Si vous croyez que certains de ces sujets pourraient vous perturber, veuillez cesser votre lecture.

Au premier coup d’œil, Nathan Burrill semble mener une vie discrète. Marié et père de quatre enfants âgés de 7 à 13 ans, il occupe un poste stimulant comme formateur/IA, Assurance de la qualité au sein du Centre d’autorisation médicale (CAM) – Pharmacie de Croix Bleue Medavie. Grâce à son expérience en soins infirmiers, Nathan participe à la formation des nouvelles/nouveaux infirmières/infirmiers autorisées/autorisés, infirmières/infirmiers auxiliaires et analystes sur les règles et règlements encadrant l’autorisation spéciale et mène des vérifications d’assurance de la qualité. Pendant ses temps libres, cet employé de 37 ans qui habite près de la mer profite de cet immense terrain de jeu avec sa famille. Il s’adonne également au jardinage, à la lecture et à la pêche, et aime gratter la guitare à l’occasion.

Nathan et sa femme, Katrina, ainsi que leurs enfants Asher, Enya, Christian et Daniel

Même s’il semble aujourd’hui mener une vie épanouie, son parcours n’a pas été de tout repos. Il a dû surmonter de nombreux obstacles en cours de route découlant d’un diagnostic de trouble de la personnalité limite. Nathan fait ainsi partie des statistiques selon lesquelles une personne active sur cinq au pays est atteinte d’une maladie mentale.

Dès son jeune âge, Nathan est préoccupé par sa santé psychologique.

« Mes sentiments et réactions émotives ne correspondaient pas aux situations que je vivais. Je suis devenu un enfant irritable qui se battait avec les autres. »

Il a commencé à jouer au hockey pour évacuer son trop‑plein d’émotions. Mais à l’adolescence, il a eu de plus en plus de difficulté à composer avec ses réactions émotives et a trouvé un certain apaisement dans l’automutilation. Ses symptômes n’ont fait qu’empirer lorsqu’il a atteint l’âge adulte et que les pressions du quotidien se sont intensifiées.

Nathan avec son chien Jack, un berger australien croisé

« J’ai commencé à éprouver un sentiment de vide et de tristesse, de la dissociation, j’avais des hallucinations la nuit, des pensées qui défilent sans arrêt. Mes gestes d’automutilation se sont aggravés et j’ai eu des pensées suicidaires. Je me suis rendu à l’urgence pour obtenir de l’aide et des services en santé mentale. »

Malgré sa condition, Nathan a obtenu un diplôme en technologie du génie chimique et travaillait comme technicien de laboratoire pour subvenir aux besoins de sa famille qui s’agrandissait. Mais lorsque ses problèmes de santé mentale ont atteint un point critique, Nathan a dû abandonner son emploi.

Après plusieurs diagnostics de trouble dépressif caractérisé et de trouble bipolaire de type II, de multiples hospitalisations et essais de médicaments, Nathan ne voyait que peu de progrès, voire aucun. C’est à ce moment qu’il a commencé une thérapie comportementale dialectique (lien en anglais seulement). Enfin, des professionnels de la santé mentale pouvaient lui expliquer ce qu’il ressentait et pourquoi. Non seulement ces séances étaient utiles et révélatrices, mais selon lui, son thérapeute lui a pratiquement sauvé la vie.

Nathan travaillait alors à Croix Bleue Medavie pour faire de la saisie de données, passant rapidement d’un poste temporaire à un poste à temps plein.

« Le service et mon chef d’équipe m’ont appuyé tout au long de ma thérapie en m’autorisant à m’absenter pour suivre mes séances. Même si je n’ai pas parlé de la nature exacte de mes problèmes avec mes supérieurs, je me sentais suffisamment en confiance pour leur demander la permission de m’absenter pour poursuivre ma thérapie. Ce soutien et les réussites que je vivais en milieu de travail m’ont vraiment aidé à aller mieux. Je pouvais subvenir aux besoins de ma famille, maintenir un horaire de travail régulier et recevoir l’aide dont j’avais besoin. »

Quelques années plus tard, Nathan, alors père de trois enfants, était prêt à changer de carrière dans l’espoir de toucher un meilleur salaire.

Dans un premier temps, il est retourné à l’université pour étudier en soins infirmiers, tout en continuant de travailler à Croix Bleue Medavie pendant l’été.

Photo de graduation de Nathan pour son diplôme en soins infirmiers

Nathan est particulièrement fier d’avoir obtenu un diplôme en soins infirmiers en tant qu’étudiant adulte. Il a d’ailleurs décroché plusieurs bourses et obtenu une moyenne pondérée cumulative de 4,0 sur quatre ans, tout en élevant sa famille aux côtés de sa femme.

« Avec un bon accompagnement, beaucoup de travail et de détermination, j’ai accompli quelque chose dont je ne me croyais pas capable. C’est une grande fierté pour moi. »

Après avoir obtenu son diplôme, Nathan a accepté un poste à l’Hôpital régional de Saint John, dans le département de chirurgie cardiaque. Cependant, ses quarts de travail qui nuisaient à son sommeil et le fait d’être éloigné de sa famille étaient éprouvants et l’exposaient à une résurgence de ses symptômes du trouble de la personnalité limite. Il a alors décidé de revenir travailler à Croix Bleue Medavie.

« On m’a engagé pour travailler au sein du CAM comme infirmier, un poste que j’occupe avec succès. Je peux subvenir aux besoins de ma famille et travailler selon un horaire régulier. En outre, ce poste me permet d’exploiter mes compétences (intelligence, vivacité d’esprit et aptitudes au clavier) et de composer avec mes propres lacunes. Je profite ainsi d’un environnement de travail sain et sécurisant, où je peux donner le meilleur de moi‑même. »

En tant qu’assureur dans le domaine de la santé, Croix Bleue Medavie fait appel à des experts de la santé en tous genres, y compris des infirmières et infirmiers, pour occuper des rôles variés.

« Les infirmières et infirmiers sont d’excellents gardiens, collaborateurs et décideurs dans cet environnement, puisqu’ils ont la possibilité de parler avec tous les professionnels de la santé et de prendre de bonnes décisions rapidement, même sous pression. C’est pourquoi ils font partie intégrante de l’équipe Medavie. »

Nathan, infirmier autorisé récemment diplômé

Nathan apprécie l’engagement pris par son employeur à l’égard de l’équilibre travail‑famille.

« Je suis plus efficace hors de mes heures de travail grâce à mon horaire stable à Medavie. »

Il apprécie également l’ouverture de son employeur à l’apport des employés.

« À Medavie, tout le monde a la possibilité d’exprimer ses opinions et d’apporter des changements, s’ils sont réellement justifiés. »

Même si Nathan lutte toujours contre ses sentiments chroniques de vide et de tristesse, il a appris à y faire face au moyen des outils développés lors de sa psychothérapie. Il peut ainsi jouer son rôle de mari, de père et d’employé et améliorer la vie de ceux qui l’entourent.

« Je vais beaucoup mieux et rares sont celles et ceux qui pourraient deviner que j’éprouve des problèmes de santé mentale. »

Nathan a accepté de raconter son histoire pour aider d’autres personnes aux prises avec des troubles de santé mentale.

« Je crois fermement qu’il est utile de raconter nos histoires en toute honnêteté pour encourager les autres à s’ouvrir et à s’exprimer avec confiance. »

Nathan avoue que la principale difficulté de la maladie mentale, c’est l’absence de guérison. Il offre le conseil suivant à ceux et celles qui vivent la même expérience qui lui :

« Ne cachez pas ce que vous ressentez et ne réprimez pas vos émotions. Parlez à une personne de confiance. Assumez la responsabilité de vos actions et changez ce qui peut être changé. »

Visitez Medavie.ca

Procurez-vous notre t-shirt du Mois de l’histoire des Noirs

0

Février est le Mois de l’histoire des Noirs, une occasion de célébrer la culture noire ainsi que les multiples réalisations et apports des personnes noires tout au long de l’histoire. C’est également un moment propice à la réflexion sur les enjeux d’équité et d’inclusion raciale.

Medavie s’engage à encourager la diversité, l’équité et l’inclusion (DEI) dans tous ses secteurs d’activité. Nous sommes convaincus que tout le monde devrait avoir une chance égale de réussir et qu’une main-d’œuvre diversifiée permet la prise de décisions plus judicieuses et favorise l’innovation et le succès généralisé au sein de l’entreprise.

T-shirt du Mois de l’histoire des Noirs

Dans un geste d’appui à la culture noire, Medavie a collaboré avec l’artiste canadienne noire Kyera Mapp pour concevoir un t-shirt exclusif qui est en vente dans la Boutique Medavie (mot de passe : Medavie). 

En achetant ce t-shirt, vous soutenez Kyera et son travail exceptionnel.

Mettez votre signature de courriel à jour

Nous avons créé un modèle de signature de courriel personnalisable avec l’illustration de Kyera.

Il y a deux manières de procéder : en copiant/collant la bannière ou en l’insérant en tant que pièce jointe.

Copier/coller:

  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la bannière et sélectionnez Copier.
  • Dans Outlook, cliquez sur Nouveau courrier, puis choisissez Signatures.
  • Sélectionnez votre signature actuelle, puis placez votre curseur en bas, sous le texte actuel.
  • Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Coller.
  • Cliquez sur Ok pour enregistrer votre signature de courriel.

Insérer en tant que pièce jointe:

  • Enregistrez la bannière dans vos fichiers, à un endroit facile à trouver.
  • Dans Outlook, cliquez sur Nouveau courrier, puis choisissez Signatures.
  • Sélectionnez votre signature actuelle, puis placez votre curseur en bas, sous le texte actuel.
  • Sélectionnez le bouton Parcourir sous la section Modifier la signature. Il devrait ressembler à ceci :
  • Allez à l’endroit où vous avez enregistré la bannière dans vos fichiers, sélectionnez le fichier et cliquez sur Insérer.
  • Cliquez sur Ok pour enregistrer votre signature de courriel.

Ressources

Tout au long du mois de février, nous rendrons disponible une variété de ressources qui font rayonner la culture noire et transmettent des connaissances et des informations sur les enjeux liés à l’équité raciale.

Pour commencer, nous vous invitons à prendre le temps de regarder l’enregistrement des webinaires sur le Mois de l’histoire des Noirs de l’année dernière (ci-dessous) afin d’en apprendre plus sur ces sujets.

Le Mois de l’histoire des Noirs nous permet de faire le bilan des progrès que notre entreprise a réalisés dans la dernière année et de réitérer notre engagement à accomplir le travail qu’il reste à faire. Nous sommes enthousiastes à l’idée de rendre honneur à la culture noire à Medavie, restez à l’affût pour en savoir plus sur les activités que nous avons organisées. 

À Medavie, l’amélioration du bien-être de la population canadienne commence par notre personnel

0

Cet article a été publié dans le numéro de janvier 2022 du Atlantic Business Magazine, qui a nommé Medavie l’un des meilleurs endroits où travailler au Canada atlantique. Son lectorat a également élu Croix Bleue Medavie comme meilleur assureur en soins de santé de la région pour une troisième année consécutive. Sans oublier que Medavie s’est taillé une place dans la liste des 100 meilleurs employeurs au Canada et dans la région atlantique.

« Les gens travaillent avec nous parce qu’ils croient en ce que nous faisons et qu’ils veulent participer à l’amélioration de la santé de la population canadienne. Chaque jour, à l’échelle de notre organisation, il y a des exemples inspirants où nos employés et employées se mobilisent pour soutenir leurs collectivités, créer des changements et améliorer les choses. Voilà l’essence de Medavie. » -Bernard Lord

L’équipe de plus de 8 000 personnes de Medavie, présente dans neuf provinces, est unie par sa mission d’améliorer le bien-être de la population canadienne et est guidée par ses valeurs communes de compassion, de responsabilité, d’adaptabilité, d’innovation et d’esprit communautaire.

C’est donc sans surprise qu’au cours de la dernière année, Medavie a reçu de nombreux prix d’excellence. Elle a été désignée comme l’un des meilleurs endroits où travailler au Canada atlantique, figure au palmarès des 100 meilleurs employeurs du Canada, a été reconnue comme ayant l’une des cultures d’entreprise les plus admirées au Canada et s’est vu attribuer la désignation Entreprise généreuse par Imagine Canada. Pour sa part, Croix Bleue Medavie a reçu la première place de la catégorie régime d’assurance de soins de santé du prix du choix des lecteurs du magazine Atlantic Business et a récemment été lauréat d’excellence des Insurance Business Canada Awards dans quatre catégories : Assureur vie et soins de santé de l’année, Innovations numériques de l’année, Services de demandes de règlement et Responsabilité sociale de l’entreprise.

Medavie tire ses origines en 1943, quand l’organisation a été fondée sous forme de coopérative pour rendre l’hospitalisation plus abordable. Aujourd’hui, cette même motivation à provoquer des changements significatifs et importants, alimentée par ses valeurs fondamentales, n’a jamais été plus grande et évidente pour l’assureur.

En tant que partenaire en matière de solutions de santé, Medavie (par l’intermédiaire de Croix Bleue Medavie et de Services de santé Medavie) continue d’imaginer et d’offrir des solutions et des services de santé novateurs et flexibles, afin de répondre aux besoins en évolution de sa clientèle, de ses adhérents, de ses patients et patientes, de ses partenaires et de ses collectivités. Par exemple, Connexion Santé est une plateforme numérique de soins de santé qui offre aux adhérents un accès à bon nombre de services et de ressources en soins de santé : Thérapie sur Internet, Thérapie par message, Pleine conscience, Tests pharmacogénétiques, Physiothérapie virtuelle et Médecin en ligne. Sans compter les autres programmes mobiles de santé intégrée qui offrent des ressources axées sur les patients dans des environnements hors de l’hôpital : travail paramédical communautaire, service mobile d’intervention en santé mentale 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, autobus de soins de santé mobiles et bien plus encore.

« Notre mandat est de nous assurer que les gens reçoivent les soins dont ils ont besoin, où et quand ils en ont besoin. » -Bernard Lord

En tant qu’organisme sans but lucratif, Medavie est aussi dévouée à la philanthropie. Par l’intermédiaire de la Fondation Medavie, l’entreprise a investi depuis 2011 plus de 21 millions de dollars dans des organismes communautaires centrés sur ses causes principales : aliments sains, mode de vie actif, santé mentale chez les jeunes et stress post-traumatique. Ses dons s’étendent aussi aux causes importantes pour son personnel : par le truchement des programmes Le temps, c’est de l’argent et En équipe pour un don paritaire, Medavie verse un don aux organismes de bienfaisance où ses employés et employées font du bénévolat et égale les montants recueillis.

Mais surtout, Medavie investit dans le bien-être de ses équipes. Sachant que ses gens sont le fondement de son succès, l’entreprise fait tout en son possible pour favoriser un environnement inclusif où tout le monde est à l’aise d’être entièrement soi-même au travail.

Pour soutenir les membres de son personnel, Medavie offre des modalités de travail flexibles, des avantages sociaux familiaux, des incitatifs au rendement, des programmes de mentorat et de perfectionnement des gestionnaires, des subventions à la formation et bien plus encore.

« Nous avons pour objectif que notre personnel ressente un grand sentiment d’appartenance, se sente inclus et soit inspiré par notre mission, que ce soit en télétravail, au bureau ou aux premières lignes des soins de santé. » -Bernard Lord

Visitez Medavie.ca.

Un pas à la fois!

0

Nancy Dubois

Conseillère en réadaptation, Montréal

Depuis que je suis petite, on me décrit comme étant la sportive de la famille! J’ai pratiqué plusieurs sports dans ma vie, mais ceux dans lesquels je me suis le plus investie sont le patinage synchronisé et la course à pied.

J’ai participé à quelques reprises aux championnats canadiens de patinage synchronisé et j’ai poursuivi cette passion jusqu’à ce que la maternité m’appelle! À 40 ans, je me suis inscrite à un défi consistant à courir à relais de Montréal jusqu’à New York afin de ramasser des fonds pour diverses causes.

Malheureusement, la pandémie a complètement déstabilisé mes habitudes de vie, comme pour bien des gens. J’ai été privée des activités que j’aimais et qui favorisaient autant mon bien-être physique que mon bien-être mental.

Depuis, j’ai énormément de difficulté à reprendre mes bonnes habitudes. Lors de nos réunions d’équipe, j’ai remarqué que certains de mes collègues marchaient sur un tapis roulant. Cela m’a motivée à utiliser mon compte Gestion mieux-être de Médavie pour m’en procurer un afin de m’activer un peu pendant mes heures de travail.

De plus, j’ai téléchargé l’application INSPIRE, ce qui me permet d’enregistrer mes pas et d’accumuler des points pour obtenir des récompenses. J’aime le côté social de l’application. Ma collègue et moi nous lançons des défis pour nous motiver à bouger davantage!

J’accorde également beaucoup d’importance au confort de mon environnement de travail puisque j’y passe de nombreuses heures. Je me suis donc procuré un bureau ajustable et un repose-pied chauffant. Je prends aussi le soin de m’allumer une chandelle tous les jours. Ces petites choses m’apportent de la joie pendant ma journée de travail et ont un impact positif sur mon bien-être à long terme.

J’ai toujours cru que notre santé mentale est aussi importante que notre santé physique, mais que notre rythme de vie effréné nous mène souvent à négliger ces deux aspects. J’encourage tous les employés à utiliser les ressources que Medavie nous offre afin de prendre soin de notre bien-être. Et si vous avez besoin d’un peu de motivation ou d’une compétition amicale, n’hésitez pas à m’ajouter sur INSPIRE!

Ouvrez une session dans INSPIRE dès aujourd’hui pour définir les habitudes saines pour lesquelles vous voulez suivre vos progrès. Vous accumulerez des points en accomplissant des activités quotidiennes axées sur la santé et en reconnaissant vos collègues qui incarnent nos valeurs. Plus vous réalisez des activités et accumulez des points, plus vous recevrez de participations. À la fin de chaque trimestre, nous faisons tirer 400 prix d’une valeur de 20 $ en PulseCash, que vous pouvez échanger contre des moniteurs d’activité physique, une carte Visa prépayée ou des cartes cadeaux de La Baie d’Hudson, d’Amazon.ca et bien plus!

Nous voulons vous entendre!
Si vous souhaitez parler d’une anecdote ou si vous êtes un gestionnaire qui veut raconter comment son équipe encourage le bien-être, envoyez-nous un courriel au wellnessnewsnouvellesmieuxetre@medavie.ca  

La responsabilité sociale, à la base de notre entreprise

0

En notre qualité de partenaire de confiance en matière de solutions de santé, nous estimons avoir un rôle non seulement d’assureur ou de fournisseur de services de santé, mais aussi de gardien du bien-être de la société, soit d’entreprise qui contribue au bien collectif.

On pourrait même dire que la responsabilité sociale fait partie de l’ADN de notre entreprise. En effet, Medavie est bâtie sur des fondements de bien commun, qui remontent à 1943, quand notre organisation a été fondée en tant que coopérative qui offrait une assurance abordable pour l’hospitalisation.

En tant qu’organisation sans but lucratif, nous sommes réglementés et accédons à notre capital différemment : au contraire d’une entreprise à but lucratif qui est redevable à ses actionnaires et doit offrir des dividendes, nous réinvestissons nos revenus dans l’entreprise, pour faire fructifier nos technologies et nos innovations, et dans nos collectivités, pour lutter contre certains des problèmes les plus urgents en matière de santé au Canada.

Partenariats et programmes

Nancy Theriault, Fierté de Moncton 

À titre d’entreprise citoyenne, nous nous associons à des organismes communautaires par l’intermédiaire de notre Fondation et investissons dans des œuvres qui améliorent la vie des personnes au Canada, particulièrement en favorisant l’accès à des aliments sains et à un mode de vie actif, ainsi qu’aux services et aux ressources de soutien en santé mentale pour les jeunes. Nous finançons aussi des programmes pour les membres du personnel de la sécurité publique et leur famille touchés par le stress post-traumatique. 

Depuis 2011, la Fondation Medavie a versé à elle seule plus de 26.5 millions de dollars à des organismes communautaires.

Nous allions mission et rendement : pour mener nos affaires, nous adoptons une approche motivée par les valeurs, qui souligne l’importance de la compassion, de la responsabilité, de l’adaptabilité, de l’innovation et de l’esprit communautaire pour notre bien-être individuel et collectif. Ce sont ces valeurs qui guident au quotidien notre grande équipe de plus de 8 000 professionnels et professionnelles dans neuf provinces.

Nos dons à la collectivité s’étendent aussi aux causes importantes pour notre personnel. En effet, par le truchement des programmes Le temps, c’est de l’argent et En équipe pour un don paritaire, nous versons un don aux organismes de bienfaisance où nos employés et employées font du bénévolat et égalons les montants recueillis. À ceux-ci s’ajoutent les investissements versés dans le cadre des commandites de notre programme Pour une collectivité en santé.

En 2022, nous avons versé 4,8 millions de dollars à la collectivité en soutenant plus de 100 organismes et projets communautaires à l’échelle du pays.

Visitez Medavie.ca pour lire l’article complet.

Les travailleurs paramédicaux communautaires de LifeFlight répandent la joie : des hélicoptères et des ambulances remplies de nourriture et de jouets!

0

Chaque jour, l’équipe de Medavie, qui compte plus de 8 000 professionnels et professionnelles, travaille à améliorer le bien-être de la population canadienne. Joignez-vous à nous alors qu’ils racontent leur histoire et illustrent comment nous remplissons notre mission et incarnons nos valeurs. Ce sont ces personnes qui font de Medavie l’entreprise qu’elle est aujourd’hui.

À LifeFlight, l’idée toute simple d’amasser de l’argent et des articles pour les familles qui en avaient besoin a littéralement pris son envol!

En 2018, le personnel de LifeFlight, un service d’Emergency Health Services (EHS) qui traite et transporte des patients gravement malades par voie aérienne, a lancé une collecte de fonds qu’il a nommé « Acts of Kindness Fund ». L’événement qui en découle a été mis sur pied par l’équipe de LifeFlight comme un moyen de redonner à la collectivité.

Chaque année, l’équipage de LifeFlight organise une journée porte ouverte pendant laquelle tous les employés des Opérations d’EHS sont invités à apporter des jouets dans le but de remplir un hélicoptère. Le plus récent exemple de la croissance impressionnante de cette initiative est la cinquième édition de la collecte de jouets annuelle « Stuff a Helicopter » qui a eu lieu le 13 décembre dernier. Il s’agit de l’édition la plus réussie à ce jour!

Crystal Upshaw, à gauche, lors de l’événement « Stuff a Helicopter » du service LifeFlight d’EHS

« Nous montrons l’exemple en donnant au suivant et nous espérons encourager les autres à faire de même. C’est vraiment important pour le personnel de redonner à la collectivité et lui démontrer que nous sommes présents pour elle. Ce qui est le plus valorisant pour moi et tous les membres de l’équipage, c’est d’inciter les autres à faire comme nous. »Crystal Upshaw, infirmière de vol en soins intensifs

Quand elle a créé le Acts of Kindness Fund, l’équipe de LifeFlight était loin de se douter des effets positifs extraordinaires qu’un partenariat avec une famille locale partageant les mêmes objectifs aurait sur son idée de départ.

Visitez Medavie.ca pour lire l’article complet.

C’est la saison : répandre la joie du temps des Fêtes dans nos collectivités

0

Tous nos vœux de santé et de bonheur pour les Fêtes!

Les employés de Services de santé Medavie répandent de la joie au sein de nos collectivités partout au Canada en organisant des collectes de jouets et de denrées, en participant aux défilés locaux du père Noël et bien plus. À l’approche de la fin de l’année, le temps des Fêtes est l’occasion de donner et de passer du temps de qualité avec ses proches. Nous vous souhaitons de joyeuses Fêtes et une excellente année 2023. Merci d’incarner les valeurs de compassion et d’esprit communautaire de Medavie tout au long de l’année!